Esprits barock

soprano

Audrey Bentley

 

mezzo

Helena Mercier-Menachemoff

 

orgue

Camille Déruelle

CD des Esprits Barock:

le Stabat Mater de Pergolèse

C'est durant leurs études au conservatoire que Camille Déruelle, organiste, fait la connaissance d'Helena Menachemoff, mezzo. Amoureuses du baroque, leurs goûts musicaux s'accordent particulièrement bien et elles envisagent de monter un programme dont le centre sera le Stabat Mater de Pergolèse. Audrey Bentley, soprano, avait rencontré Camille quelques années plus tôt et elles se produisaient ensemble lors de spectacles de théâtre musical. Camille présente Audrey à Helena : le timbre des deux chanteuses s'accorde parfaitement et l'entente est immédiate. Audrey, habituée aux répertoires classiques et romantiques, se joint à l'aventure du Stabat Mater.

L'équipe est formée et les trois musiciennes sont d'accord sur un point essentiel : ne pas rester dans l'imitation des versions cent fois écoutées et cent fois adorées. Camille Déruelle choisit de réorchestrer, de donner des nouvelles couleurs au Stabat grâce à l'orgue, instrument-orchestre aux multiples possibilités. Helena et Audrey choisissent de mettre en avant les accents romantiques du chant de cette œuvre à l'écriture baroque afin de souligner les sentiments complexes de Marie avec davantage d'affirmation. Il en résulte une force s'exprimant tour à tour de manière baroque et romantique. Les jeux contrastés de l'orgue, l'angélisme de la voix de soprano, la force tranquille de la voix de mezzo offrent une vision faite de clair-obscur, plus "humaine" de la souffrance de Marie.

Le Stabat Mater est donné dans toute la France et notamment au Festival des Heures d'orgue d'Annecy (Cathédrale St-Pierre) et au Festival de Chamonix (Église St-Michel). Il a été enregistré aux Villards-sur-Thônes et diffusé sur Radio Semnoz.